Éducation

Les secrets pour choisir le bon harnais pour son chien

Vous souhaitez offrir à votre animal de compagnie un harnais adapté et confortable ? Si vous jugez que celui en sa possession est trop petit, ou tout simplement si vous voulez apprendre à bien choisir dès le début, voici tout ce qu’il faut connaître pour repérer les signes d’une mauvaise taille. Ainsi, vous serez certain de ne pas commettre une telle erreur !

Se fier au comportement de son chien

Il est important de rester attentif au comportement de votre animal lorsqu’il porte son harnais. Certains signes peuvent rapidement vous alerter sur une mauvaise taille :

  • Malaise : si votre chien semble mal à l’aise, s’il se gratte fréquemment ou tente d’enlever le harnais avec sa gueule, c’est probablement qu’il est trop serré et inconfortable.
  • Agressivité : un harnais trop petit risque de provoquer des tensions au niveau du cou et du dos de l’animal, augmentant ainsi son agressivité. Soyez vigilant si vous constatez que votre compagnon est plus nerveux que d’habitude !
  • Zones irritées : un frottement excessif peut engendrer des irritations voire des blessures sur la peau du chien. Inspectez soigneusement les zones en contact avec le harnais après chaque sortie pour détecter d’éventuelles rougeurs ou abrasions.

Savoir repérer les marques du harnais sur le poil

Le pelage de votre chien lui-même peut fournir des indices précieux quant à la grandeur du harnais. Ainsi, n’hésitez pas à vérifier régulièrement les zones de contact :

  1. Un poil aplati ou endommagé suite au port du harnais est un signe indéniable que celui-ci est trop serré.
  2. Si votre chien présente des parties dépourvues de poils sur les zones de contact du harnais, cela suggère que ce dernier est trop serré.
  3. L’observation d’un poil ébouriffé ou irrégulier peut également révéler un problème au niveau de la taille du harnais.

Ajuster correctement le harnais pour un confort optimal

Même si vous pensez avoir choisi la bonne taille de harnais pour votre chien, il est crucial de bien l’ajuster. Pour ce faire, procédez selon ces quelques règles :

  • Épaule : le harnais doit être placé juste derrière les épaules afin de ne pas entraver le mouvement de celles-ci.
  • Col : la sangle du collier doit être suffisamment lâche pour permettre à l’animal de bouger sa tête librement sans gêne.
  • Serrages : des dispositifs de serrage (boucles, velcros…) vous aideront à ajuster le harnais à la taille de votre animal et ainsi éviter qu’il ne soit trop serré ou trop ample.

Réajuster régulièrement le harnais en fonction de la croissance de son chien

N’oubliez pas que les chiens grandissent, changent de poids et de morphologie au fil du temps. Un harnais qui semblait parfaitement ajusté aujourd’hui peut bien être trop petit quelques mois plus tard :

  1. Faites des mesures régulières du tour de cou et de poitrail de votre chien afin d’évaluer si le harnais est toujours adapté.
  2. Restez vigilant quant aux signes de malaise, notamment lorsque votre chien est en plein exercice.
  3. Consultez un vétérinaire ou un professionnel si vous avez un doute sur la taille ou l’ajustement du harnais de votre animal.

En résumé

Choisir la bonne taille de harnais pour son chien n’est pas tâche aisée. Se fier aux centimètres indiqués par les fabricants reste essentiel, mais ne suffit pas toujours. Le comportement de votre animal, ainsi que l’état de son pelage fournissent également des indices précieux sur la grandeur idéale. Finalement, apprendre à ajuster correctement et réajuster régulièrement le harnais permettra de garantir un confort et une sécurité optimale à votre fidèle compagnon durant vos promenades ou activités sportives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *